Medellin et la zone du café

Nous voila partis pour Medellin à une petite heure de Guatapé.
Nous nous arrêtons en chemin pour voir un marché aux bœufs assez animé.
Nina et Sasha, en fins connaisseurs, constatent vite tous les attraits de l’attraction : « y a des cacas partout, ça pue !!… »

Nous décidons donc de déjeuner vite fait dans le véhicule, et de finir la route.
Nous savons déjà où nous dormirons à priori ; sur la place du parc La Floresta. C’est un repère connu pour les overlanders. L’endroit est résidentiel et à proximité du métro pour aller faire des ballades en ville. Nous y rencontrons tout de suite d’autres voyageurs. Ces derniers sont des voyageurs au long cours, qui sont partis depuis plusieurs années parfois. Ils restent dans des grandes villes plusieurs semaines pour y vendre des bijoux et autres créations artisanales afin de financer leur voyage. L’un d’eux à même un télescope qu’il sort les soirs où la lune est bien visible et fait payé 1000 COP (0,25 €). Les gens font la queue et reçoivent quelques explications.

Nous trainerons pas mal dans ce parc où les rencontres se multiplient. Nos véhicules suscitent la curiosité et sont toujours source de rencontre. Nous passerons la soirée avec un couple de colombien à discuter de tout et de rien.

Durant notre séjour à Medellin, nous faisons quelques visites marquantes :

Le musée Antioquia, qui possède une impressionnante collection d’oeuvre de Botero. De nombreuses sculptures de l’artiste ornent aussi la place devant le musée. Nous retrouverons, en plus de Botero des œuvres de diverses époques et divers artistes colombien ou étrangers.

Une salle est même dédiée aux enfants, toujours dans un but éducatif. On ne résiste pas à tenter de reproduire l’une des œuvres phare de Botero, en grandeur nature 

La comuna 13, qui est un quartier de Medellin. Nous participons à un free tour. C’est une visite organisée par des gens qui habitent le quartier et peuvent nous en raconter l’histoire avec de nombreuses anecdotes tantôt tristes tantôt hilarantes. Nous découvrons les nombreux dessins (street art ou graffitis) qui recouvrent les murs de ce quartier.

C’est une belle ballade à travers la cité qui nous mène à un beau point de vue sur une partie de la ville.

Nous décidons ensuite de prendre la route vers Jardin, dans la zone du café. Nous ferons un bref stop en route, car nous avons quitté Medellin tard et ne souhaitons pas conduire de nuit. Nous serons réveillés à 6h30 par le gardien du cimetière, dont l’espagnol est incompréhensible. Il ne nous veut clairement pas de mal et nous propose même de remplir l’eau du véhicule.

à côté du cimetière, nous ne dérangeons pas nos voisins !

Après 3 heures d’une belle route, au cours de laquelle nous avons pris un ado vénézuélien en stop, nous arrivons à Jardin. C’est une très belle petite ville où tout le monde semble profiter de la vie. La place centrale est très colorée et bondée de monde. Les gens, de tous âges, boivent des coups ou grignotent en discutant. On se sent tout de suite bien ici.

En demandant un endroit où dormir une dame nous propose de rester dans son allée, avec la participation de notre choix. Nous aurons une petite manœuvre à effectuer, et une branche morte à couper, mais ça rentre !

Il y a beaucoup d’averses, mais rien qui ne saurait entacher notre moral. Nous reservons une randonnées vers la grotte auxsplendeurs, avant d’aller visiter un jardin dont les oiseaux sont très rares (Cock of the Rock). Ils ont élus domicile ici et y passent leurs journées avant de retrouver les montagnes à la nuit venue. Très bruyant et bagarreur, cet oiseau nous impressionne par sa beauté.

RDV le lendemain à 9h pour la randonnée : 1 heure de jeep dans les chemins au milieu des plans de café, des bananiers et un peu plus haut encore des tomates ! Nous faisons un stop pour voir le panorama sur Jardin avant de continuer et de pénétrer dans une réserve.
Nous aurons une première marche de 20 minutes qui se termine par une collatio

Puis nous reprenons le chemin (en descente cette fois, mais parfois très à sec) au milieu de la jungle vers la grotte et sa fameuse cascade. Une descente assez compliquée avec Sasha sur les épaules, mais ça valait le coup.

Nous remonterons sous la pluie et Nina sera très courageuse, car elle aura fait toute la rando à pied, même dans la difficulté. Elle nous impressionne.

Nous resterons 2 nuits à Jardin avant de reprendre la route vers Filandia. Nous évitons de prendre le chemin le plus court qui est une piste très chaotique et risque de problèmes. La route est longue et pleine de travaux, et il nous faudra une nuit de pause avant d’arriver à la Finca La Playa Verde, chez Sandrine & Vincent.

Ces français se sont installés à proximité de Filandia il y a un peu moins de 2 ans, après plusieurs années de voyage à travers le continent. Le courant passe vite et bien, et nous resterons 3 jours avec eux.

Nous irons apporter le café de leur récolte à l’association des cafetiers, puis en profiterons pour visiter le beau village de Filandia. Les enfants sont collés à Sandrine et Vincent qui, a tour de rôle, leur montre le jardinage ou encore le travail du café.
Nous repartirons avec le plein de confitures maison (un régal) et du levain, qui malheureusement n’a pas tenu le choc du voyage.


Nous partons rapidement vers Salento, à 45 minutes de là, et visitons la vallée de Cocora et ses fameux palmiers géants, pouvant atteindre 60 mètres.

Nous décidons de descendre un peu plus bas vers Arménia, qui est une grande ville. Nous y ferons le plein de provisions, avant de continuer l’aventure.

À suivre !

Un commentaire sur “Medellin et la zone du café

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.